Témoignages retraite active

D’un poste de direction au management par l’intérim

Michel, Directeur des ressources humaines d’une Division d’une multinationale active dans le secteur pharmaceutique, s’est vu notifier à l’âge de 60 ans la fin de son contrat de travail.

“Ayant accepté un transfert du Royaume Uni pour assumer cette fonction en Suisse voici quelques années, cette décision m’a laissée totalement perplexe quant à mon avenir. Clairement, je n’avais jamais imaginé prendre une retraite anticipée, et pour des raisons personnelles, je ne pouvais simplement pas me le permettre ! Le service Carrière3 proposé par mon ancien employeur m’ai immensément aidé, me permettant d’explorer mes options, tant sur le plan professionnel que sur le plan de la gestion de mon patrimoine financier et de pension. Compte tenu des enseignements tirés de ma réflexion personnelle et professionnelle, j’ai choisi d’explorer le management par intérim au Royaume Uni, marché bien plus porteur pour cette activité que le marché suisse. La proposition de valeur que j’ai pu développer, mettant en exergue les domaines dans lesquels je pouvais utilement contribuer, a permis aux sociétés de Management par intérim de visualiser mon apport. Rapidement je me suis vu proposer une première mission intérimaire de 9 mois, suivie d’une seconde. J’ai ainsi pu progressivement évoluer vers une retraite active, construisant sur mon savoir-faire."

Valoriser son expérience pour accompagner une start-up

Louis, Cadre supérieur en charge des opérations dans le secteur financier, s’est vu soudainement proposer une retraite anticipée à l’âge de 62 ans.

“Bien que j’aurais pu me permettre d’envisager une retraite anticipée, j’avais nullement l’intention de la prendre. Plein d’énergie, je tenais à transférer mon savoir-faire aux jeunes et à valoriser mon expérience dans le domaine bancaire. En explorant mes options dans le cadre de la prestation Carrière3 proposée par mon ancien employeur, j’ai réalisé que je pouvais canaliser mon énergie dans l’accompagnement à temps partiel de jeunes pousses. J’ai élaboré un portefeuille de services résumant mes compétences, pour proposer mes services à des sociétés en mode start-up, identifiées grâce à mon réseau de contacts. Ainsi j’ai pu décrocher une mission de 18 mois pour accompagner une jeune pousse dans le secteur financier dans la mise en place de ses opérations. Ce projet a été suivi par un mandat conseil, cette fois-ci avec une banque établie de la place, m’amenant ainsi progressivement vers une retraite active."